Crédit photo - Isabelle Banco

 

 


Je chante pour mes jours heureux, peins des heures perdues et dessine dans le silence . J'ai fait de l'orgue, du piano, de la danse, chanté dans des bals, des spectacles, dans des fêtes de villages, raconté des histoires et composé des choses affreuses dés l'âge de 4 ans avec une grande sincérité ! Je range des notes entre elles pour colorer mon monde.

Dans ce sillon j'ai planté des graines qui ne poussent pas, ouvert mes oreilles en grand, tenté une idylle avec le saxophone, ri dans une flûte à bec, rêvé d'être Marilyn Manson,  fait du chant choral et tenté le trip-hop, vieilli avant l'heure, mangé des murs, fleurté avec le jazz, l'harmonie classique et eu un coup de foudre pour la musique à capella.

J'ai aussi fait moult concerts et rencontres formidables, laissé des grandes bouches m'expliquer l'avenir, détruit une contrebassine, écrit des notes et des mots pour tout et rien, pour ne pas crier, pour la beauté de l'art et pour gagner la vie. Puis j'ai chanté sur les ondes et dans des endroits qui ont fasciné mon cœur. Je me suis enterrée sous le sable, j'ai pris des fous rires, bullé, cuisiné un bonheur, acheté un pyjama mouton, regardé 140 fois "Inception" et répondu tout autant de fois à la question "pourquoi tu fais pas The Voice ?"

Je suis parfois petite, parfois grande et des arbres poussent comme ils le souhaitent... 

Il y a un verger spécial  pour mon trio Les Itinérantes.

 mon CV est par là ! >>>>

© 2020 Manon Cousin avec Wix.com